Laurent Ruquier

Pour inciter Laurent Ruquier a participer à la prochaine interview vidéo,
il vous suffit de :

Voter pour Laurent Ruquier

Il y a actuellement 191 vote(s) pour Laurent Ruquier.

En bref

Laurent Ruquier Laurent Ruquier

Biographie

Animateur vedette sur France 2, l'humoriste qui vanne plus vite que son ombre est aussi un auteur de pièces de théâtre à succès. Sa joyeuse bande trouve toujours le mot pour rire.

Adolescence

Enfant heureux, il suit une scolarité sans embûche pendant laquelle il passe le plus clair de son temps à dévorer les bouquins de Pierre Doris et Jean Yanne et à écouter la radio dont il connaît les programmes par cœur.
Mini-journaux humoristiques, brèves et rédactions de françaises façon chansonnier, sont les premières œuvres du petit Laurent qui fait déjà bien rire ses camarades.
Le bac en poche, il étudie la comptabilité mais l'explosion des radios libres va le détourner de sa carrière d'expert-comptable, puisque très vite il commence à travailler dans plusieurs radios locales (Radio Porte Océane, Radio France Rouen).

Son enfance

Laurent Ruquier naît le 24 février 1963 dans une famille nombreuse, d'un père travaillant sur les chantiers du Havre et d'une mère au foyer.

Oeuvres

1988 : Europe 1
1990 : France Inter : Le vrai faux Journal avec Claude Villers
France 2 : Ainsi font, font, font
1991 : France Inter : Rien à cirer
1993
1994 : Chroniques à l'Evénement du Jeudi, Info Matin et Télémax
1994 : France 2 : Rien à cirer TV
1995 : TF1 : Les niouzes
1996 : France Inter : Changement de direction
1997 : France Inter : Dans tous les sens
Laurent Ruquier enfin gentil au Théâtre Grévin

1998 : Laurent Ruquier encore gentil ? Au Casino de Paris .
1999 : France 2 : Participation à l'Émission Tout le monde en parle de Thierry Ardisson
Canal + : Co-animation de l'émission Un an de + de Marc-Olivier Fogiel
Europe 1 : début de la chronique à 8h45 et d'On va s'gêner de 16h30 à 18h00
2000 : France 2 : On a tout essayé un mardi sur 2 sur France 2
2001 : Début d'On a tout essayé du lundi au vendredi à 19h00
2002 : La presse est unanime se joue au Théâtre des variétés puis en tournée
2003 : Il accepte de commenter l'Eurovision.
2004 : il fait l'adaptation française de la comédie musicale Chicago et sa pièce Grosse Chaleur se monte au théâtre des variétés.
2005 : Deux nouvelles pièces arrivent à Paris ; Si c'était à refaire avec Isabelle Mergault et Pierre Palmade au Théâtre des Variétés et Landru, première pièce qu'il ait écrite dix ans auparavant.
Il succède à Michel Field dans la présentation de l'émission Ça balance à Paris sur Paris Première.
Sa société Ruq Productions produit Marie Laforêt qu'il a convaincu de remonter sur scène au Théâtre des Bouffes Parisiens.
2006 : Ses activités de producteur l'amènent à produire Véronique Rivière au Théâtre de Dix Heures en janvier, Pauline Ester au Café de la Danse en juin et l'imitateur Michael Gregorio au Café de la Danse en décembre.
Il abandonne en septembre la présentation de Ça balance à Paris pour animer On n'est pas couché les samedis soir sur France 2.

Sa carrière

En 1987 sa tante lui conseille d'envoyer ses textes à Paris. Jacques Maillot, très en vue à l'époque, les reçoit et lui propose de venir à Paris. Il fait alors ses débuts sur scène au Caveau de la République.
C'est là qu'en 1988 Jean Amadou le découvre et l'engage pour une collaboration qui durera 2 ans sur Europe 1 ; il écrit des textes pour le tandem Amadou-Maryse, des billets d'humeur …
Au début des années 90 Pierre Bouteiller, responsable des programmes de France Inter, l'engage au Vrai-Faux Journal. Et quand il apprend que Jacques Martin s'apprête à mettre en place une émission sur l'idée du Petit Rapporteur, il passe les tests avec succès et reste un an à Ainsi font font, font. Ce sera sa première saison télévisée.
En 1991, il crée Rien à Cirer sur France Inter tous les jours à l'heure du déjeuner avec le succès que l'on connaît. Pendant près de 6 ans il sera le leader d'une équipe qui permettra à de nombreux jeunes de se lancer dans la profession (Sophie Forte, Pascal Brunner, Laurent Gerra, Virginie Lemoine…). En 1996, il occupe toujours la même tranche sur France Inter avec Changement de direction puis Dans tous les sens et ses dimanche matins, On prend la semaine et on recommence.
Parallèlement il écrit dans la presse (l'Événement du jeudi, Info matin, Télé max) et se lance dans la production du spectacle d'Isabelle Mergault.
Après la radio et la scène, c'est la télévision qui va l'attirer avec deux courtes expériences, sur France 2 tout d'abord avec Rien à Cirer TV (2 mois), puis avec Les Niouzes sur TF1 (pendant 5 jours). Il a co-présenté ensuite Tout le Monde en Parle avec Thierry Ardisson, et Un an de +, avec Marc-Olivier Fogiel.
Il n'abandonne pas la scène pour autant puisqu'en trois ans, 100.000 spectateurs ont vu son spectacle entre Paris et la province. Il la quitte en 2000 pour se consacrer à la radio et à la télévision
On va s'gêner.
En septembre 2000, il retrouve 6 chroniqueurs de la bande pour On a tout essayé un mardi sur deux sur France 2. Depuis la rentrée 2001 l'émission passe du lundi au vendredi à 19h00.
Depuis 2002, ses pièces de théâtre se jouent à Paris et en province : La presse est unanime au Théâtre des Variétés, Grosse Chaleur au théâtre de la Renaissance, Si c'était à refaire au Théâtre des Variétés, et Landru au Théâtre Marigny. Il fait l'adaptation française de la comédie musicale Chicago.
Depuis 2005, il se lance dans la production d'artistes : Marie Laforêt, Véronique Rivière, Pauline Ester et Michael Gregorio.
Depuis 2006, il anime les deuxièmes parties de soirée du samedi dans On n'est pas couché
Et il continue à écrire, en diversifiant les genres, des parodies de chansons, des pièces de théâtre, des comédies musicales… .

Liens sponsorisés

Partagez

Rejoignez-nous sur :

Académiciens

Artistes

Auteurs

Beauté

Cinéma

Cirque

Grands Chefs

Grands Coeurs

Humour

Juristes

Musique

Polémistes

Politique

Presse

Radio

Sport

Stars du X

Télé Réalité

Théâtre

Tv