Francis Cabrel

Pour inciter Francis Cabrel a participer à la prochaine interview vidéo,
il vous suffit de :

Voter pour Francis Cabrel

Il y a actuellement 523 vote(s) pour Francis Cabrel .

En bref

Francis Cabrel Francis Cabrel
  • Nom, Prénom : Cabrel , Francis
  • Date de naissance : 23/11/1953
  • Lieu : Astaffort
  • Signe : Sagittaire
  • Profession : Chanteur
  • Site internet : Accéder à son site

Biographie

Chanteur à l'accent mélodieux du sud-ouest, il enchaîne très vite les succès qui deviennent des classiques du répertoire français

Adolescence

1967 : Vers l'âge de 13 ans, il entend pour la première fois à la radio la chanson " Like A Rolling Stone " de Bob Dylan. C'est une véritable révélation qui changera sa destinée et deviendra une influence majeure dans sa carrière. Grâce à la guitare offerte à Noël par son oncle Freddy, l'adolescent entrevoit alors une antidote à sa timidité. "Je pensais que la guitare me rendrait plus intéressant aux yeux des autres ", dira-t-il plus tard. Il écrit ses premières chansons qu'il déchire toutes jusqu'à celle qui lui semble enfin " avoir de l'épaisseur ". Sa scolarité est normale mais sans éclat. Il apprend l'anglais en traduisant les paroles des chansons de Neil Young, Léonard Cohen et bien sûr Bob Dylan. L'été il travaille dans la même biscuiterie que son père à Astaffort.
A 17 ans, il monte des groupes de " folk rock " qui se révèlent éphémères. Après la classe de première, il est renvoyé du Lycée Bernard Palissy d'Agen, pour un comportement plus proche de la " sympathie contestataire" que d'un véritable engagement révolutionnaire. Il a 19 ans et doit alors gagner sa vie. Il se fait embaucher dans un entrepôt de chaussures à Agen et joue dans les bals du samedi soir avec le groupe Ray Frank et les Jazzmen qui deviendront les Gaulois, en référence aux moustaches que porte chaque musicien. Le répertoire se doit de couvrir tous les tubes populaires du moment. Difficile pour le jeune homme au look hippie de passer d'Eric Clapton à Michel Sardou. Il en profite néanmoins pour améliorer sa technique à la guitare et passe son temps libre à composer de nouvelles chansons.

Don de soi

1985 : Participation au titre SOS Éthiopie avec le collectif Chanteurs sans frontières.
1992 : Reprise de Quand j'aime une fois, j'aime pour toujours de Richard Desjardins sur l'album Urgence, 27 artistes contre le sida.

Depuis 1992 : Participations régulières aux spectacles des Enfoirés

Ses Amours

Cabrel vit à Astaffort (près d'Agen), est marié et père de trois filles (Manon, Aurélie et Thiu).

Son enfance

Né le 23 novembre 1953 à Agen, le jeune Francis grandit à Astaffort, un village de 2000 habitants prés de Toulouse, dans une famille originaire du Frioul en Italie. Son père, ouvrier dans une biscuiterie, est un fanatique de musette, tandis que sa mère, caissière dans une cafétéria, possède une très belle voix. La famille se compose également d'une soeur, Martine et d'un jeune frère, Philippe. Bien que vivant dans un milieu modeste, il passe une enfance tranquille et un peu secrète entre l'ancienne maison de famille, l'école, les terrains de boules, les promenades en barque sur le Gers et la pêche à la ligne. Avec ses copains, il pratique le basket sur la place du village. Mais, faute d'agressivité naturelle, il renonce bientôt à un sport qu'il affectionne pourtant.

Oeuvres

1977 : Les Murs de poussière
1979 : Les Chemins de traverse
1980 : Fragile
1981 : Carte postale
1983 : Quelqu'un de l'intérieur
1985 : Photos de voyages
1989 : Sarbacane
1994 : Samedi soir sur la Terre
1999 : Hors-saison
2004 : Les Beaux Dégâts
2008 : Des roses et des orties

Sa carrière

1977 : Son premier album " Les murs de poussière ". " Petite Marie " paraît en single mais dans une version qui ne satisfait pas vraiment le chanteur. En pleine campagne en faveur de la Nouvelle Chanson Française, Cabrel monte à Paris pour faire pendant un mois la première partie de Dave à l'Olympia. Après ses trois chansons, il ne s'attarde pas en coulisses et rentre directement par le RER au Plessis Robinson où il est hébergé par un copain. C'est pour Francis une période assez frustrante même si elle marque le début de la reconnaissance à la fois du public et de la profession. S'habituant difficilement à la vie banlieusarde, il rentre bientôt chez lui en se donnant 5 à 6 albums pour réussir.

1979 : C'est pourtant dès le deuxième opus, "Les chemins de traverse ", que le succès s'empare de sa vie. Littéralement propulsée par un album vendu à 400 000 exemplaires en quelques semaines et surtout par le single " Je l'aime à mourir ", la carrière de Francis Cabrel prend un élan prodigieux. Tout le monde fredonne cette mélodie totalement à l'opposé des rythmes disco du moment et elle devient aussitôt un classique de la chanson française. L'immense talent d'auteur compositeur de Cabrel séduit d'emblée un public très large. Mais l'artiste est quelque peu déboussolé par un triomphe qu'il n'ambitionnait pas. Malgré lui, l'enfant timide d'Astaffort est devenu une star nationale dont les obligations viennent perturber sa personnalité réservée.

1980 : " Fragile ", son troisième album, contient un nouveau joyau intitulé " L'encre de tes yeux ". Cette magnifique chanson devient très vite un grand succès populaire et confirme l'infinie sensibilité de l'artiste. Avec la très rock'n'rollienne ballade " La Dame de Haute-Savoie ", Cabrel introduit la guitare électrique dans sa musique et se rapproche ainsi des Little Feat, Jackson Browne et autres James Taylor qu'il admire passionnément. Moins intimiste et acoustique que ses précédents singles, " La Dame de Haute Savoie " reçoit tout autant l'adhésion du public et s'affirmera comme l'un des titres marquants de sa carrière.

1981 : Partagé entre sa région d'origine et sa nouvelle vie parisienne, Cabrel sort l'album " Carte Postale " qui dépeint avec justesse et lucidité son état d'esprit du moment. Entre la nostalgie d'une vie paisible en province et le rejet de l'agressivité urbaine, des titres comme " Carte Postale ", " Chauffard " et le superbe " Répondez-moi " montrent bien l'écartèlement intérieur vécu par un artiste dont l'existence a été chamboulée par le succès. A l'écoute de l'album, on perçoit son profond désir de retrouver ses racines dans le sud-ouest et de revenir à une existence plus calme et sédentaire.

1983 : La parution du cinquième album, " Quelqu'un de l'intérieur ", marque une double évolution. D'abord au niveau de l'image avec une pochette montrant un Cabrel aux cheveux raccourcis qui délaisse ainsi sa fameuse allure de mousquetaire. Ensuite dans des textes qui s'éloignent de son univers personnel pour s'ouvrir plus largement vers le monde extérieur. Pas totalement engagé mais sincèrement préoccupé, dans une tonalité toujours intimiste, il évoque la détresse des immigrés dans " Saïd et Mohamed ", dénonce le machisme dans " Leïla et les chasseurs " et rend hommage à la culture occitane dans "Les Chevaliers cathares ". Mais les superbes ballades qui font le sel de son inspiration sont toujours bien présentes, telles " La fille qui m'accompagne " ou encore " Le temps s'en allait ".

1985 : Le nouvel album " Photos de voyages " suit la même veine d'inspiration que le précédent. Mais l'engagement s'avère plus marqué, l'écriture plus impliquée. Sans verser dans le militantisme, Cabrel prend clairement position. Le racisme ordinaire (" Les gitans "), l'apartheid (" Soweto "), la dissidence en URSS ("Lisa "), la pauvreté dans le tiers-monde (" Photos de voyages "), sont autant d'occasions de s'éloigner des chansons insouciantes. Pourtant, c'est une ballade aux paroles toutes simples intitulée " Il faudra leur dire " qui remporte un succès imprévu. Ecrite à l'occasion du baptême de sa fille, cette chanson est à l'origine chantée par les enfants d'Astaffort et illustre un court-métrage sur la leucémie. La version de l'album, enregistrée avec le concours de la Chorale des Enfants d'Asnières, se classe pendant plusieurs semaines en tête du " Top 50 ".

1989 : Maintenant père de famille, Cabrel adopte un rythme de travail qui lui permet de mûrir plus longuement ses chansons. Elles devront cristalliser des instants forts de sa vie et non s'y substituer. Fruit de ce nouvel état d'esprit, l'album " Sarbacane " qui paraît après trois années de gestation est une réussite totale. Enregistré en partie dans le studio qu'il s'est aménagé chez lui, ce disque fait preuve d'une incontestable maturité dans l'écriture et la composition. Le public ne s'y trompe pas et réserve à l'album un triomphe exceptionnel avec des chiffres de vente approchant les deux millions d'exemplaires, sans compter les singles " Sarbacane " dédié à sa fille et " C'est écrit ". Pourtant, malgré ce succès remarquable Cabrel laisse entendre que cet album pourrait être son dernier enregistrement.

1991 : Après plusieurs mois de tournée et diverses participations à des œuvres humanitaires (Les Restos du Cœur, Sol En Si, Urgence), Cabrel sort un triple album live titré " D'une ombre à l'autre ". Le coffret, qui sous-entend les idées de dualité et de durée, comporte 43 titres enregistrés d'une part avec le groupe du Sarbacane Tour au Palais des Sports de Toulouse en 1989, et d'autre part en version acoustique au Centre Culturel de Sarlat en mai 1991. Les trois CD dressent une sorte de bilan et résument parfaitement l'inspiration d'un artiste confirmé. A nouveau papa d'une petite fille, Francis Cabrel mène une vie simple partagée entre sa famille, son home studio et ses nouvelles fonctions de conseiller municipal d'Astaffort. En réponse aux aspects nocifs du succès, l'homme prend soin de garder les pieds sur terre.

1995/1997 : En janvier 1995, la tournée se poursuit au Québec. En février, " Un samedi soir sur la terre " reçoit une Victoire de la Musique en tant que meilleur album de l'année. Cabrel monte le label discographique Cargo, dont les premiers artistes signés se nomment Vincent Baguian et Michel Françoise. En avril, se termine la tournée " Un samedi soir sur la terre ". Elle reprendra sous une forme acoustique de janvier à avril 1996. En 1997, Francis participe à la tournée Sol En Si (Solidarité Enfant Sida) avec entre autres Maurane, Michel Jonasz et Maxime Le Forestier. Ses apparitions scéniques sont toujours appréciées de son public car celui-ci à le sentiment que ses albums risquent d'être de plus en plus rares.

1998 : Le photographe Claude Gassian signe " Hors saison ",un magnifique livre de photos consacrées à l'artiste. Le CD " bonus " inséré dans l'ouvrage offre un duo en espagnol enregistré durant les Francofolies de Buenos Aires avec la chanteuse argentine Mercedes Sosa. La chanson " Vengo a ofrecer mi corazon " remporte un tel succès en radio qu'elle sera commercialisée en CD single. Cabrel avait déjà chanté en espagnol au moment de la sortie de "Sarbacane " avec un album entier qui reprenait également des succès plus anciens.

1999 : L'album " Hors saison ", le premier depuis cinq ans, sort le 30 mars. Il est réalisé par la même équipe que les deux précédents : Manu Katché, Gérard Bikialo et Bernard Paganotti. Particulièrement représentatif du répertoire traditionnel de Cabrel et porté par le succès des titres " Presque rien " et " Hors saison ", le disque atteint en un an le million d'exemplaires vendus (certifié disque de diamant). A la suite de ce nouveau succès discographique, Francis Cabrel entame une tournée qui se rode au Zénith de Caen. Il fait ensuite une longue escale à l'Olympia de Paris, suivie quelques jours plus tard d'un passage au Zénith. Il est entouré de huit musiciens dans un décor minimaliste. La première partie est assurée par la nouvelle révélation québécoise Isabelle Boulay. Fin de la tournée en décembre.

2003/2004 : Ecriture et enregistrement de l'album "Les Beaux Dégâts" suivi de la tournée.

2006 : Enregistrement d'un duo de "Le Loir & Cher" avec Michel Delpech pour l'album "Michel Delpech &..

LE CONTE MUSICAL "LE SOLDAT ROSE" Un concert unique a réuni tous les artistes sans exception le 12 Novembre 2006 au Grand Rex.
2007 : A l'occasion de ses 30 ans de carrière, sortie du Best of Lessentiel 1977-2007
Double CD – 37 titres dont 2 inédits.
Pendant ce temps Francis travaille à la composition de son prochain album Des roses et des orties qui sortira au printemps 2008.

Liens sponsorisés

Partagez

Rejoignez-nous sur :

Académiciens

Artistes

Auteurs

Beauté

Cinéma

Cirque

Grands Chefs

Grands Coeurs

Humour

Juristes

Musique

Polémistes

Politique

Presse

Radio

Sport

Stars du X

Télé Réalité

Théâtre

Tv