Arthur

Pour inciter Arthur a participer à la prochaine interview vidéo,
il vous suffit de :

Suggérer Arthur

Il y a actuellement 0 vote(s) pour Arthur.

En bref

Arthur Arthur

Biographie

Présentateur; comédien

Adolescence

Après un bac B, il entame des études de droit à Sceaux, à la faculté de droit Jean Monnet de l'université Paris-Sud 11. Alors qu'il redouble sa première année, il fait ses débuts à la radio, sur la station locale Radio Massy-Pal, où il anime l'émission Tonus qui donne les résultats sportifs de la ville.

Don de soi

Arthur participe à la Partouche Charity Poker Festival au Palm Beach Casino de Cannes.

Ses Amours

Arthur est père d'un enfant prénommé Samuel, qu'il a eu avec un ancien mannequin, Léa Vigny. Le 12 février 2004, il épouse Estelle Lefébure, ex-épouse de David Hallyday, après 3 ans de vie commune. Ils ont divorcé en avril 2008.

Son enfance

Arthur est né le 10 mars 1966 à Casablanca au Maroc.
Son père, Michel Essebag est expert-comptable et sa mère femme au foyer. Il a également un frère Olivier. Comme beaucoup de juifs séfarades, ses parents quittent le Maroc en 1967, durant la Guerre des Six jours et s'installent en région parisienne, à Massy.

Coups durs

La venue de l'animateur Cauet sur Fun Radio est pressentie à la rentrée 2004. Arthur souhaite alors quitter la station et contacte ses avocats. Il reproche, en effet, à Cauet d'avoir fait une plaisanterie douteuse sur les camps de concentration nazis en 1995 et refuse de collaborer sur la même radio. Fun Radio n'accepte pas de le laisser partir, faisant valoir le contrat qui les lient jusqu'au 30 juin 2005 et le contraint à reprendre PlanèteArthur, à la rentrée 2004. Arthur réalise alors trois émissions intitulées « Libérez Arthur », dans lesquelles il demande, de manière implicite, à être libéré de son contrat, en diffusant notamment des messages de soutien d'amis venus du show business ainsi que des parodies du directeur de la station, jouées par Jonathan Lambert. Le 9 septembre, Fun Radio suspend la diffusion de l'émission. En novembre 2004, la justice casse le contrat avec Fun Radio, au bénéfice de la radio, mais n'accorde pas de dommages et intérêts.

Oeuvres

Théâtre :
I Show (one man show) (13/11/2009)
Le Dîner de Cons avec Danny Boon (10/2007)
Arthur en vrai (one man show) (09/2005)

Bibliographie :
Ta mère a dix ans, Michel Lafon (2004)
Arthur censuré, Michel Lafon (2001)
Et ta soeur, Flammarion (2000)
Ta mère 2 la réponse!, Flammarion (1996)
Ta mère!, Flammarion (1996)
Arthur et les pirates, Vents d'Ouest (1994)
Antinea et les pirates, Michel Lafon (1994)

Sa carrière

En 1987, il arrive sur RFM pour animer les matinales. Il prend alors le pseudonyme d'Arthur pour se distinguer d'un homonyme. En 1988, il fait un court passage sur Kiss Fm puis rejoint Skyrock en 1989. Avec Skyman, il crée Les zigotos du matin.

En 1991, il rejoint Fun Radio pour animer la tranche 6h30-9h00, dont il fait progresser l'audience.

Il quitte Fun Radio la saison suivante, pour rejoindre Europe 1, qui souhaite rajeunir son auditoire. Il y anime pendant quatre saisons Arthur et les pirates entre 16h30 et 18h00, avec Maître Levy, Alexandre Devoise (Capitaine Sboob) (qui était standardiste de son émission sur Fun), Princesse Jade (rencontrée sur Skyrock), Rémy Caccia (Rémy in the street) (qui était son responsable de la production) et Michèle Bernier.

En septembre 1996, il rejoint Europe 2 pour animer La Matinale de 8 h à 9h30, puis 7h30 - 9 h à partir de 1997.

À partir de la rentrée 2000, Arthur quitte Europe 2 et anime PlanetArthur sur Fun Radio, tous les après-midis de 16h00 à 18h30, avec, au fil des saisons, Maître Levy, Myriam, Valérie Bénaïm, Cyril Hanouna.

Quelques mois plus tard, il rejoint Europe 2 où il reprend Arthur et les Pirates entre 16h00 et 18h00, en public.

En septembre 2005, il anime une nouvelle émission, Radio Arthur, qui revisite l'actualité à sa façon, avec Manu Levy, Jaz et Jonathan Lambert. L'émission s'arrête fin février 2006.

Parallélément iI entame en 1992 une carrière à la télévision avec L'Émission impossible sur TF1, après avoir été repéré sur Fun.
L'émission sera considérée comme un échec.

Il prend son temps avant de retenter un nouvelle épisode télévisuel. En 1994, il arrive à France 2. C'est là qu'il lance Les Enfants de la télé coanimé par Pierre Tchernia, une émission d'archives télévisées. L'audience ne cesse d'augmenter. Sur France 2, il lance également en 1996, La Fureur du samedi soir, émission de karaoké en co-animation avec Pascal Sevran. Il co-anime également les Victoires de la Musique avec Michel Drucker.

Le 15 juillet 1996, France 2 décide de se séparer de son animateur vedette suite au « scandale des animateurs-producteurs » impliquant le président de l'époque Jean-Pierre Elkabbach.

Arthur revient donc sur TF1. Il anime alors La Fureur, émission de karaoké et Les Enfants de la télé dont il possède tous les droits.

La carrière télévisuelle d'Arthur continue sa progression : il lance d'autres émissions de divertissement sur TF1, comme Rêve d'un soir, 120 minutes de bonheur qui connaissent le succès.

Parallèlement, en plus des émissions qu'il anime, Arthur produit d'autres émissions à succès telles que Exclusif sur TF1 ou La Grosse Émission sur Comédie !, à travers sa société « Case Productions », qu'il codétient avec le producteur Stéphane Courbit, et qui devient plus tard ASP.

À partir de 2001, Arthur devient vice-président d'Endemol France, créée après le rachat par Endemol de ASP. Cette société va contribuer à changer le visage de la télévision française avec le lancement de la première télé-réalité en France, Loft Story, en avril 2001 sur M6, qui sera suivie de Star Academy et d'autres émissions similaires. C'est la consécration en tant que producteur. Endemol France rachète de nombreuses autres sociétés de production, au point de devenir un protagoniste incontournable du PAF. Arthur vend ses parts dans Endemol fin 2006.

Arthur continue d'animer Les enfants de la télé et d'autres émissions à succès comme le jeu À prendre ou à laisser sur TF1.

En septembre 2005, Arthur commence une carrière au théâtre avec un premier one-man show mis en scène par Isabelle Nanty, un stand-up intitulé Arthur en vrai, dans lequel il souhaite se « présenter au public » et se démarquer de son image. Durant la première tournée, ce spectacle est joué en Europe, au Maghreb et Québec et est vu par plus de 100 000 personnes en France.

Arthur présente les NRJ Music Awards 2007 le 20 janvier 2007. Son spectacle est désormais parrainé par NRJ.

En août 2007, il indique qu'il abandonne À prendre ou à laisser (mais l'émission pourrait continuer sans lui), pour se consacrer à sa nouvelle « carrière » au théâtre dans Le Dîner de Cons. Les Enfants de la télé et le réveillon du 31 décembre restent ses seules émissions de télé.

Le 5 janvier 2009, sur TF1, il reprend les commandes de l'émission À prendre ou à laisser pour un trimestre (fin avril).

Arthur a publiquement soutenu Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle et s'est montré plusieurs fois à ses côtés lors de meetings.

Liens sponsorisés

Partagez

Rejoignez-nous sur :

Académiciens

Artistes

Auteurs

Beauté

Cinéma

Cirque

Grands Chefs

Grands Coeurs

Humour

Juristes

Musique

Polémistes

Politique

Presse

Radio

Sport

Stars du X

Télé Réalité

Théâtre

Tv